agence immo belgique
Publié le 14 Octobre 2016 à 08h00 - 518 aff.

Les résidences services pour seniors, un fardeau pour les héritiers

Un senior, après avoir choisi d’emménager dans la résidence senior qui lui convient sur www.résidence-sénior.com peut acheter son logement. Cela s’avère être une offre vraiment attrayante vu les prestations que celle-ci offre. Mais le problème survient lorsque leurs héritiers reçoivent ce cadeau empoisonné. En effet, ces derniers sont obligés de faire le paiement de ces prestations même si la maison est vide.

Le paiement au prix fort des services non consommés

L’héritier est chargé de payer mensuellement les charges de copropriété. En plus de cela, il y a aussi la redevance services bailleurs qui doit être versée à l’association des résidents copropriétaire, sans qu’il en soit membre de celle-ci. Inclus dans cette redevance sont les services fournis aux résidents normalement, par exemple, pour les résidences services construites en 1970, il s’agit de la surveillance, la restauration, les loisirs et l’aide aux personnes, selon la loi de 1901 qui la régit. L’association envoie une facture tous les mois pour ces services même si l’appartement est vacant. Or, trouver quelqu’un pour l’acheter est vraiment difficile, personne ne veut s’engager dans une telle situation.

Certaines résidences seniors en faillite

Actuellement, certains héritiers confus ont envoyé une requête, ils pensent que ces paiements de charges ne sont qu’une vaste escroquerie. Ceci vient principalement du fait qu’il y a un manque de distinction claire entre les charges de la résidence et les services individualisés ainsi qu’entre le loyer et la mensualité. C’est le cas par exemple de l’aide-soignante. Certaines résidences en proposent alors que la loi de 1965 exclut les services individuels octroyés aux résidents. Suite à ce problème, les héritiers refusent de payer ces charges, conduisant à la faillite des résidences.

En conclusion, acheter un appartement dans une résidence service est une belle opportunité à première vue mais il va bien falloir penser à ses conséquences pour l’avenir avant de s’y lancer.

Les publications similaires de "Actus Immo"

  1. 21 Mars 2018Les programmes Alday sur le littoral aquitain106 aff.
  2. 16 Oct. 2017De nombreux investissements à faire dans un environnement en pleine croissance257 aff.
  3. 22 Mars 2017Les riads : des patrimoines et des belles affaires pour Marrakech390 aff.
  4. 24 Sept. 2016Des maisons d’EHPAD partout655 aff.
  5. 21 Sept. 2016L’immobilier sur le web552 aff.
  6. 24 Août 2016Faire un investissement en Ehpad en Belgique623 aff.
  7. 5 Août 2016Logement étudiant : vers la solution des résidences privées ?526 aff.