agence immo belgique
Publié le 12 Août 2015 à 08h00 - 1159 aff.

Achat Immobilier en République Dominicaine

Vous tenez à avoir un immobilier en République Dominicaine, mais comme il s’agit d’une somme importante, il faut prendre toute les mesures nécessaires pour que votre achat soit un achat fiable, après avoir repérer ce que vous comptez acheter, et non pas à se précipiter quand vous trouvez une maison a vendre république dominicaine parce que c’est intéressant.

Assurez votre achat.

Pour avoir un achat fiable en République dominicaine, il est important d’engager un avocat local qui est spécialisé dans ce domaine. C’est lui qui assurera le bon déroulement de l’achat concernant la procédure à suivre et les informations nécessaires, pour que toutes les conditions de vente soient respectées, c'est-à-dire, les caractéristiques de l’immobilier correspondent vraiment à la réalité ainsi que les conditions de ventes. Pour certifié les signatures des deux parties et pour assurer qu’il soit bien apposé, il faut la présence d’un notaire. Il est à noter que c’est important de mener une petite enquête avant de vous lancer directement à l’achat, pour être sûr que les biens n’a pas des dettes ou bien n’est pas hypothéqué.

Les procédures avant la transaction.

Certaines procédures doivent être respectées pour que votre achat soit valable devant la loi. À commencer par vérifier le statu juridique du bien, et pour assurer son authenticité, il faut avoir son titre de propriété. Il faut aussi la certification de la Dirección Nacional de Impuestos Internos pour assurer que l’immobilier a tout régler au niveau du IRS ou bien qu’il ne soit pas hypothéqué. Vous devez avoir entre vos mains toutes les lois et informations concernant les zones de construction. Il faut inspecter le bien de vos propre yeux pour voir plus clair dans quel était il est. Une fois que tout ceux-ci est clarifié, il faut passer à rassembler tous les documents nécessaires comme le contrat final de vente légalisé, le titre de propriété, il faut aussi un procès verbal de la société qui autorise le représentant de la société vendeuse. Une pièce d’identité de l’acheteur, soit la photocopie de son passeport ou bien sa carte d’identité, numéro du RNC s’il s’agit d’une personne morale. Certification du paiement sur l’impôt immobilier. Et puis pour clôturer l’achat il faut payer la taxe de transfert qui est égale au 3% du montant total de l’achat

Les publications similaires de "Biens de prestiges"

  1. 10 Oct. 2015Votre demeure en Espagne890 aff.
  2. 23 Juil. 2015Les bâtisses bayonnaises1202 aff.